30/01/2012

Affaire à suivre : les manifestations sont encore limitées mais deviennent inhabituellement violentes aux Éta ts-Unis

Les médias en parlent peu mais les manifestations deviennent de plus en plus violentes aux États-Unis.
On a ainsi assisté à de vraies scènes d'émeutes à Oakland : gaz lacrymogènes, vitrines brisées, jets de projectiles sur les forces de l'ordre, 4 blessés --trois policiers et un manifestant--, 3 voitures vandalisées et un nombre sans précédent de plus de 400 arrestations.


Au même moment, quelque 200 militants du mouvement Occupy DC --certains torse nu et seins nus-- ont par ailleurs manifesté devant un grand hôtel de Washington où était réuni le gratin de la ville, dont le président Barack Obama et son épouse Michelle.



François ASSELINEAU
---
A lire sur Romandie : USA: plus de 400 manifestants anticapitalistes interpellés à Oakland




00:18 | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | |  Imprimer |

Les commentaires sont fermés.